Bandeau Girci HUGO
Groupement Interrégional de Recherche Clinique et d'Innovation Grand Ouest

Menu

Publications

Membres

membres fondateurs de l'interrégion chu_angers chu_brest chu_vendee chu_nantes chr_orleans chu_tours chu_le_mans institut_cancerologie chru_rennes

Les réseaux d'investigateurs du GIRCI Grand-Ouest

Descriptif des projets

 

L'interrégion Grand Ouest (co)finance des réseaux d'investigateurs au service de tous les centres d'investigation de l'interrégion désireux de mener à bien un projet de recherche clinique.

Ces réseaux sont dédiés à une pathologie d’organe ou d’appareil ou, le cas échéant, relèvent d’un champ disciplinaire ou d’une approche multidisciplinaire, et ont pour objectif la mise en œuvre de projets de recherche collaboratifs et la recherche de financements compétitifs nationaux ou internationaux.

Les fiches descriptives ci-après vous indiquent l'objet de chaque réseau et la personne à contacter pour initier une collaboration.

 

• BERHLINGO

Titre long : Base d’Etude et de Recherche en Hémostase pour Les INvestigateurs du Grand-Ouest
Établissement coordonateur : CHU Nantes
Responsables : Marc TROSSAËRT - Benoît GUILLET
Email : marc.trossaert@chu-nantes.fr
Animateurs : Léa FERRAND - Valérie HORVAIS
Financement : AO GIRCI 2013

Missions

Créer un réseau d’investigateurs spécialisés dans les pathologies de l’hémostase dans le Grand Ouest pour :

  • Recueillir et échanger des informations sur une cohorte de patients commune : base de soins nominative NHEMO ;
  • Initier et mener des études cliniques en commun : base de recherche BERHLINGO ;
  • Constituer une bio-collection de prélèvements biologiques humains.

Réalisations 2013 à 2015

  • Préalable : mise en place de la base de soins nominative nationale NHEMO (autorisée CNIL, signature de l’accord de consortium en cours entre 21 établissements de santé) : recueil de données cliniques, biologiques et pharmaceutiques des patients atteints de pathologies de l’hémostase. Au 12/10/2015 : 4781 patients hémophiles A, 988 patients hémophiles B, 3725 patients atteints de la maladie de Willebrand etc…
  • Création du réseau d’investigateurs BERHLINGO sur les 7 centres de traitement de l’hémophilie du Grand Ouest (Angers, Brest, Le Mans, Nantes, Poitiers, Rennes, Tours) : élaboration de la base codée de recherche BERHLINGO issue de NHEMO
  • Premiers protocoles de recherche promus par le groupe BERHLINGO :
    • Étude MOTHIF (partenariat industriel) : MOdalités de prise en charge Thérapeutique et usage courant des facteurs de coagulation dans l’HémophIlie A et B en France
    • Étude BIOPHEMO (Appel d’offres « WFH Research Grant Program » en cours) : Comment mieux définir par la BIOlogie le Phénotype hémorragique des HEMOphiles sévères ou modérés ?

Lien d'accès / Diaporama de présentation :

Diaporama

• GEM HUGO

Titre long : Réseau de génétique et génomique médicale - Hôpitaux Universitaires du Grand Ouest
Établissement coordonateur : CHU de Rennes
Responsable : Pr Sylvie Odent - Service de Génétique Clinique & Centre de référence maladies rares "anomalies du développement et syndromes malformatifs" - CLAD-Ouest
Email : sylvie.odent@chu-rennes.fr
Chargée de mission : Anne Prestel
Email : anne.prestel@chu-rennes.fr

Finalité

L’objectif du réseau Gem-Hugo est de structurer et de promouvoir l'offre de soins et de recherche en génétique médicale dans l'inter-région. Il doit également contribuer au développement de coopérations dans le domaine de l’enseignement.

Il s’appuie sur l’existant et se décline selon 5 axes :

  • Axe 1 - Génétique des anomalies du développement et de la déficience intellectuelle
  • Axe 2 - Neurogénétique et maladies du métabolisme
  • Axe 3 - Oncogénétique
  • Axe transversal A - Sciences humaines et sociales "Génétique et enjeux sociétaux"
  • Axe transversal B - Innovation technologique "NGS en diagnostic"

Ce réseau donnera une meilleure visibilité aux acteurs d’HUGO dans le cadre de la mise en œuvre du Plan "France médecine génomique 2025". Ce plan vise à une meilleure prise en charge des patients, plus personnalisée, en particulier dans le domaine de l’oncologie et des maladies rares.

Lien d'accès / Diaporama de présentation :

Diaporama

• GENKYST

Titre long : Analyse des facteurs cliniques et génétiques influant l’évolution et la réponse au traitement de la polykystose autosomique dominante
Établissement coordonnateur : CHU de Brest
Contact : Pr Yannick LE MEUR (Service de Néphrologie)
Email : yannick.lemeur@chu-brest.fr

Finalité: GENKYST est un réseau de Néphrologie du Grand Ouest centré sur la Polykystose Rénale Autosomique Dominante (PKAD).

Ce réseau s’est initialement mis en place sur les 5 départements bretons et a permis de fédérer la totalité des 80 néphrologues concernés et de recruter 1100 patients constituant ainsi l’une des plus importantes cohortes mondiales. L’objectif principal qui justifie l’importance de ces cohortes recrutées est l’analyse des facteurs cliniques et génétiques influençant l’évolution et la réponse au traitement de la polykystose rénale autosomique dominante.

L’enjeu majeur du réseau est donc de sélectionner les patients qui pourront bénéficier de nouvelles approches thérapeutiques, de mettre au point des outils de prédiction basés à la fois sur des données cliniques et génétiques, et de contribuer à la mise en place de travaux cliniques permettant une meilleure prise en charge ce cette pathologie lourde de complications.

Lien d'accès / Diaporama de présentation :

Diaporama

• GRUPAB

Titre long : Groupement de Recherche Universitaire en PsychiAtrie de Bretagne
Établissement coordonateur : CH Guillaume Régnier (DRCI Rennes)
Responsable : Dominique DRAPIER
Email : dominique.drapier@univ-rennes1.fr

Financement : AO ARS 2013

Missions

Développer une dynamique de recherche en psychiatrie et santé mentale dans la région Bretagne ayant pour objectif de permettre d’accélérer les inclusions pour les projets en cours et d’accélérer la mise en place de projets dans les thématiques :

  • Conduites suicidaires et suicides
  • Techniques de neurostimulation cérébrale appliquées aux pathologies psychiatriques résistantes
  • Essais cliniques médicamenteux
  • Télémédecine.

Réalisations 2013 à 2015

4 études à promotion Bretonne en cours dans au moins deux centres du réseau :

  • SIAM Dispositif de veille destiné aux patients suicidants : étude d’efficacité
  • TMS Neuronav : comparaison de l’efficacité de la TMS dans la dépression selon le repérage de la cible par neuronavigation ou de façon manuelle
  • LONGIDEP : Étude prospective de la dépression en imagerie cérébrale morphologique et fonctionnelle
  • VIGILANS : Dispositif régional de recontact des suicidants

Élargissement du réseau aux régions Pays de la Loire, Poitou-Charentes et Centre avec l’obtention d’un financement à l’AAP Actions Structurantes du GIRCI GO 2015 avec la mise en place d’un réseau d’investigateurs Grand Ouest.

Lien d'accès / Diaporama de présentation :

Diaporama

• HEPATIMGO

Hépatologie

 

 

 

 

 

 

• HUGONUT

Nutrition humaine

 

 

 

 

 

 

• HUGOPEREN

Titre long : Hôpitaux Universitaires du Grand Ouest - PEdiatric REsearch Network
Établissement coordonnateur : CHU de Nantes
Responsable : Pr Régis HANKARD
Email : regis.hankard@inserm.fr
Coordinateur du réseau : David Riochet
Email : contact@hugoperen.org

Finalité : Structurer la recherche clinique translationnelle en pédiatrie en étroite collaboration avec les UMRs, le CIC pédiatrie et les réseaux existants.

Afin de réaliser cette mission, le réseau HUGOPEREN travaille chaque jour à:

  • Dynamiser les interactions entre praticiens, chercheurs et universitaires dans le domaine de la pédiatrie dans les 3 axes thématiques concernés
  • Promouvoir des projets médico-scientifiques translationnels en pédiatrie
  • Rechercher des financements et mieux cibler les financements spécifiques
  • Renforcer la lisibilité, la qualité et la compétitivité de la recherche clinique translationnelle concernant l’enfant dans le Grand Ouest
  • Partager des données épidémiologiques concernant les enfants des 4 régions (création de base de données, coopération avec les Observatoires Régionaux de la Santé et le registre des malformations de Bretagne, développement des projets d’épidémiologie génétique).

TOute l'actualité du réseau sur http://www.hugoperen.org

• HUGORTHO

Chirurgie Orthopédique et Traumatologique Adulte et Enfant

 

 

 

 

 

 

• HUGO PSY

Titre long : Réseau d’investigateurs du Grand Ouest en Psychiatrie
Établissement coordonateur : CH Guillaume Régnier (DRCI Rennes)
Responsable : Dominique DRAPIER
Email : dominique.drapier@univ-rennes1.fr
Chargée de mission : Nathamie ALLETON
Email : n.alleton@ch-guillaumeregnier.fr

Financement : AAP GIRCI 2015

Objectifs

Constitution d’un réseau d’investigateurs de psychiatrie adulte regroupant initialement les six CHU de HUGO puis association des hôpitaux périphériques pour :

  • Faciliter la participation des patients atteints de pathologies psychiatriques à des essais cliniques et thérapeutiques dans tous les hôpitaux de l’interrégion
  • Faciliter l’accès aux centres de références pour tous les patients de l’interrégion
  • Augmenter les effectifs des groupes de patients étudiés
  • Augmenter la lisibilité de l’interrégion pour répondre à des AO ambitieux
  • Optimiser, homogénéiser puis diffuser les pratiques cliniques au sein des régions de HUGO

Lien d'accès / Diaporama de présentation :

Diaporama

• IDGO

Dermatologie

 

 

 

 

• MIAMIGO

Titre long : Monitoring immunopharmacologique des Anticorps Monoclonaux thérapeutiques prescrits dans l'Interrégion Grand-Ouest
Établissement coordonnateur : CHU de Tours
Responsable scientifique : Dr Theodora BEJAN-ANGOULVANT
Email : theodora.angoulvant@univ-tours.fr
Animateur : Mélanie RAYEZ
Email : M.RAYEZ@chu-tours.fr

Financement : AO GIRCI 2011 et 2013

Missions

Le projet MIAMIGO est un outil d’aide à la recherche clinique sur les anticorps monoclonaux thérapeutiques (AcMo) au sein de l’Interrégion du Grand-Ouest.

Son objectif scientifique est d’étudier les sources de variabilité de la réponse thérapeutique aux AcMo et de leurs effets indésirables. Ceci afin de comprendre les mécanismes d’action des AcMo, optimiser les schémas thérapeutiques et en réduire les effets indésirables.

MIAMIGO, en collaboration avec le CePiBAc (Centre Pilote de suivi Biologique des traitements par Anticorps) du CHRU de Tours, coordonné par le Pr Gilles PAINTAUD, propose à l’ensemble des investigateurs de l’interrégion Grand-Ouest, quelle que soit leur spécialité :

  • Une aide à la conception et à la rédaction de protocoles d’essais cliniques, d’études ou d’enquêtes sur les AcMo
  • Une aide à la conception et à la rédaction d’études biologiques ancillaires comportant une analyse pharmacocinétique (PK) et/ou pharmacogénétique (génotypage des récepteurs Fc)
  • La diffusion des connaissances obtenues dans le domaine du monitoring biologique des anticorps thérapeutiques en post-AMM
  • Une aide au développement de réseaux d’investigateurs

Mis à jour le 12/04/2018

• MUCO-OUEST

Titre long : Réseau Muco Ouest
Établissement coordonateur : Centre de Perharidy (DRCI Brest)
Responsable : Gilles RAULT
Email : gilles.rault@perharidy.fr
Animateur : Laëtitia GUEGANTON
Email : laetitia.gueganton@perharidy.fr

Financement : AO ARS 2013

Missions

Le Réseau a pour objectif de contribuer à l’amélioration des pratiques professionnelles et de la prise en charge globale des malades atteints de mucoviscidose et suivis dans les neuf Centres de Ressources et de Compétences de la Mucoviscidose (CRCM) de Bretagne, Pays de Loire et Centre (soit environ 1000 patients). L’AAP ARS a permit de renforcer la dynamique déjà en place avec l’organisation de réunions « Recherche Clinique » semestrielles, le partage de documents et d’informations via un espace web dédié.

Réalisations 2013 à 2015

Le Réseau d’Investigateurs Muco Ouest permet :

  • Développement des examens exploratoires (LCI) sur Roscoff et Nantes afin d’élargir le nombre de CRCM ouverts à certains protocoles spécifiques et le déploiement d’un programme d’amélioration de la qualité de la recherche clinique (eQUIP-CR)
  • Amélioration de la collaboration avec le réseau européen de recherche en mucoviscidose (ECFS-CTN) avec la mise en place d’un outil visant à améliorer les réponses aux sollicitations et la promotion des études soutenues par l’ECFS-CTN
  • Développement de projets de recherche avec la promotion et la participation aux projets « locaux » portés par les équipes du Réseau.
  • Mise en place d’un projet commun « Généalogie et mucoviscidose »
  • Encouragement de la participation aux études (inter)nationales : bien que la participation aux essais industriels reste timide, la participation aux études académiques est plus soutenue (13 études en cours)

Lien d'accès / Diaporama de présentation :

http://www.centre-reference-muco-nantes.fr/index.php/reseau-muco-ouest

Diaporama

• SPRInG GOCE

Titre long : Structuration des Projets de Recherche Innovants du Groupe GOCE
Établissement coordonnateur : CHU d’Angers
responsable : Dr Isabelle PELLIER (Service oncologie hématologie immunologie pédiatrie)
Email : ispellier@chu-angers.fr

Animateur : Aurélie VERNY
Email : Aurelie.VERNY@chu-nantes.fr

Organisation Interrégionale de Recours: GOCE
Le groupe interrégional GOCE (Grand Ouest Cancers de l’Enfant) créé en 2009 et reconnu par l’INCa en 2010, regroupe les unités d’oncologie pédiatrie de 5 CHU d’ HUGO(Angers, Brest, Nantes, Rennes, Tours), du CHU de Caen et du CHU de Poitiers. GOCE articule ses actions autour du soin, de l'enseignementet de la recherche.
Lorsqu’il s’agit d’une pathologie aussi rare que les cancers de l’enfant (environ 400 cas/an pour le Grand Ouest), l’organisation d’une recherche de qualité nécessite la création d’outils structurants et une mutualisation des moyens disponibles.

Recherche
Dans le cadre d’un appel à projet INCA sur le suivi à long terme des patients, GOCE a créé un recueil de données des patients de moins de 25 ans pris en charge par les équipes d'oncologie pédiatrique des 7 CHU de GOCE. Cette base de données s’articule autour de 5 modules:

  • un premier module d’identité, constituant le socle de la base
  • un deuxième module enregistrant les informations cliniques disponibles au diagnostic et au début de la prise en charge;
  • un troisième module correspondant à l’enregistrement du passage en RCP interrégionale.
  • un quatrième module correspondant à des informations liées à la tumorothèque du cancéropôle Grand Ouest.
  • un cinquième module, destiné à regrouper les éléments du suivi à long terme autant sur le plan médical que psycho-social.

Un financement GIRCI a été obtenu en Décembre 2013 pour le projet SPRiNG GOCE destiné à opérationnaliser le recueil en recrutant du temps de TEC sur chacun des centres en 2014. Cette base de données est un levier pour harmoniser le suivi à moyenterme des patients sur l’interrégion, faire émerger des projets de recherche et permettre la réalisation d’états des lieux en vue de l’écriture de recommandations.

Intérêt du projet sur le périmètre de l'interrégional

Cette base de données a pu constituer un point d'appui pour fédérer les onco-généticiens du grand ouest et élaborer un protocole de recherche national soumis avec succès au PRTK 2016 (Exocare). L'équipe de GOCE travaille actuellement à l'élaboration d'un projet de suivi au long terme sur le plan des soins et de la recherche.

Mis à jour le 12/04/2018

• RICPRPG

Titre long : Réseau d’Investigation Clinique en Prévention des Risques pour la Population Générale
Établissement coordonateur : CHU Brest
Responsable : Jean-Yves LE RESTE
Email : lereste@univ-brest.fr
Animateur : Patrice NABBE
Email : patrice.nabbe@univ-brest.fr

Financement : AO ARS 2013

Missions

Participer à tout protocole de recherche dédié à la prévention des risques en population générale à la demande du Département Universitaire de Médecine Générale de Brest et de l’ERCR SPURBO (Soins Primaires, Santé PUblique, Registre des cancers de Bretagne Occidentale). Le réseau comporte 208 maitres de stage des universités médecins généralistes en activité accueillant des internes et des externes. Il dispose de 4 responsables locaux des maitres de stage des universités : le Dr Thomas GELINEAU pour le Finistère sud est et le Morbihan, la Dr Gwenaelle MAHÉ pour les Côtes d’Armor et le pays COB, le Dr Jean Pierre MORVAN pour le Finistère nord et le Dr Jeanlin VIALA pour le Finistère sud.

Réalisations 2013 à 2015

Entre 2013 et 2015, 69 maitres de stage des universités ont activement été impliqués dans un protocole de recherche. Les études étaient : Une étude sur la définition de l’outil de diagnostic de la dépression le plus stable, efficace et ergonomique en soins primaires. Deux études de cohorte (une en ville et une en EHPAD) pour débuter la validation du modèle de multi morbidité développé par l’ERCR SPURBO. Une étude sur les modèles de décision en situation d’incertitude dans le cadre des douleurs thoraciques en soins primaires.

Lien d'accès / Diaporama de présentation :

Diaporama

• VICTOR HUGO

InnoVatIon en ReCherche osTeOaRticulaire de la région HUGO

Établissement coordonnateur : CHU de Brest
Responsable scientifique : Pr Alain SARAUX
Email : alain.saraux@chu-brest.fr
Animateur : Anaïs GREVES
Email : anais.greves@chu-brest.fr

Financement : AO GIRCI 2016

L’objectif est d’améliorer le diagnostic et la prise en charge de pathologies ostéo-articulaires constituant un fardeau considérable pour la société (maladies articulaires dégénératives, inflammatoires et auto-immunes, les pathologies osseuses traumatiques et non traumatiques), promouvoir l’innovation dans le périmètre hospitalo-universitaire d’HUGO, assurer l’homogénéité de la prise en charge dans les domaines du soin, de l'enseignement et de la recherche, harmoniser les programmes d’enseignement de telle façon que l’enseignement dans chaque CHU profite de la complémentarité de compétence de tous les enseignants de l’inter région et développer la recherche clinique à l’échelon interrégional, de telle façon que les membres du réseau soient tous informés des protocoles de recherche des autres centres et puissent aider au recrutement et à bonifier les protocoles par une expertise inter-spécialité, améliorer les réseaux ville/hôpital et favoriser l'interface entre les unités de recherche et les différents services cliniques et l'accès aux banques de données cliniques, biologiques, et d'imagerie pour activer une recherche plus fondamentale.

Plus d'informations sur le réseau et son agenda sur le site de la Société de Rhumatologie de l'Ouest

Mis à jour le 12/04/2018

• WENNE

Neurologie